Rétrospective

Cannes 2014

Parce qu’on ne peut pas toutes et tous aller sur la Croisette, nous vous proposons pendant le Festival de Cannes, une séance de rattrapage des meilleurs films de l’édition 2014: 

 

Timbuktu de Abderrahmane Sissako (Prix du  Jury Oecuménique), 

Mommy de Xavier Dolan (Prix du Jury) 

Leviathan de Andrei Zviaguintsev (Prix du scénario) 

Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan (Palme d’Or)

Cycle Jean-pierre Melville

Maestro du film noir à la française et compagnon de route de la Nouvelle Vague, Jean-Pierre Melville aura en vingt ans réinventé le Cinéma de genre. En collaboration avec la Cinémathèque suisse, les Cinémas du Grütli rendent hommage à ce grand moraliste désabusé, à cet amoureux mélancolique de l’univers des flics et des truands.

La plupart des séances de ce cycle seront présentées par Rui Nogueira, ancien directeur du CAC Voltaire. 

Cycle John Boorman

Point Blank, Deliverance, Zardoz, Excalibur… La carrière de John Boorman est ponctuée de titres incontournables. Ce voyage à travers les genres (film policier, film de guerre, néo western, science-fiction, cape et épée, film d’horreur) cache en réalité une radioscopie de la société de son époque, une quête des failles de l’âme humaine. John Boorman n’a pas son pareil pour dépeindre la réalité la plus brute, avec un sens du rythme et de l’image éblouissant.

Cycle Hal Ashby

Réalisateur du cultissime Harold et Maude, Hal Ashby est souvent surnommé le "le Hippie du nouvel Hollywood". Cinéaste atypique et contestataire, Hal Ashby a légué une oeuvre drôle et émouvante, constituée de films singuliers et engagés, dans lesquels se jouent des histoires d'amours impossibles mais émancipatrices, où se combienent l'humour noir et le désanchantement, où se croisent des personnages emblématiques des années 1970. Nous rendons hommage à ce cinéaste mort beaucoup trop tôt, injustement oublié.

Sade Et Le CinÉma

Quel est le point commun entre les grands Pier Paolo Pasolini et Luis Bunuel, Philip Kaufman le réalisateur de L’étoffe des héros et Ingmar Bergman génie du cinéma du nord ? Tous ont réalisé des films inspirés par le divin marquis, François Donatien de Sade, et tous ces films seront projetés aux Cinémas du Grütli entre et le 18 et le 25 février 2015.

Roman Polanski

Roman Polanski devient une étoile du cinéma européen dès ses courts métrages et son premier long, Le Couteau dans l’eau, tournés en Pologne. Son talent, il le confirme ensuite en Europe de l’Ouest avec Répulsion, Cul de sac, l’inénarrable Bal des vampires. Après cela, il traverse l’Atlantique et signe aux Etats-Unis des films remarquables comme Rosemary’s Baby et Chinatown.

Pages