Rétrospective

Rétrospective Quentin Dupieux

À l'occasion de la sortie de son treizième long-métrage Le Deuxième acte (Film d'ouverture du Festival de Cannes 2024), retour sur la carrière de Quentin Dupieux en onze films, ainsi qu'avec le documentaire Quentin Dupieux, filmer fait penser projeté samedi 25 mai à 17H45 en présence du réalisateur Charles Bosson (suivi de la projection de NonFilm de Quentin Dupieux) !

Hommage à Laurent Achard (1964-2024)

Hommage au réalisateur Laurent Achard (1964 - 2024) :

SAMEDI 4 MAI 

> 14H00 : Programme de courts-métrages : DIMANCHE OU LES FANTÔMES (1993) + UNE ODEUR DE GERANIUM (1997)
> 15H30 : PLUS QU'HIER, MOINS QUE DEMAIN (1998)
> 19H00 : LA PEUR, PETIT CHASSEUR (2004) + LE DERNIER DES FOUS (2006)
> 22H00 : DERNIERE SEANCE (2011)

DIMANCHE 5 MAI

Rétrospective Radu Jude

Rétrospective du cinéaste roumain Radu Jude à l'occasion de la sortie de N'ATTENDEZ PAS TROP DE LA FIN DU MONDE !

Séance spéciale de N'ATTENDEZ PAS TROP DE LA FIN DU MONDE mercredi 1er mai à 19H15 suivie d'une discussion en visio avec le réalisateur Radu Jude !

Radu Jude, humour à mort par Frédéric Maire, La Cinémathèque suisse

Rétrospective Andreï Tarkovski

TARKOVSKI AUJOURD’HUI ?
 

« Quand je découvris les films d’Andreï Tarkovski, ce fut pour moi un miracle. Je me trouvais, soudain, devant la porte dont jusqu’alors la clé me manquait. Une chambre où j’avais toujours voulu pénétrer et où lui-même se sentait parfaitement à l’aise.” 
-Ingmar Bergman

Rétrospective Dominique Marchais en présence du cinéaste !

Rétrospective en quatre films du réalisateur Dominique Marchais en sa présence - dimanche 24 mars > mardi 26 mars :

> LE TEMPS DES GRÂCES (2010) - dimanche 24 mars à 17H00 en présence du réalisateur Dominique Marchais.

> LA LIGNE DE PARTAGE DES EAUX (2014) - lundi 25 mars à 19H00.

> NUL HOMME N'EST UNE ÎLE (2018) - mardi 26 mars à 17H30.

> Avant-première de LA RIVIERE (2024) - mardi 26 mars à 20H00 en présence du réalisateur Dominique Marchais.

WILLIAM FRIEDKIN

« Maître? Père? Oui. Les films proposés ici remettent  William Friedkin au milieu du village. Et pas n’importe lequel : celui, bâti aux Etats-Unis dans les années 1970, qui continue de plonger les cinéphiles dans un abîme de nostalgie. Sur la grande place, Spielberg, Scorsese, Coppola, voire George Lucas ont leurs statues et leurs fidèles.

Pages