Goodfellas

Martin Scorsese - Etats-Unis - 1990 - vost - 146' - Couleurs - Numérique

Dans les années 1950, le jeune Henry Hill est intégré au sein d'un gang. Il y rencontre James et Tommy, deux hommes particulièrement violents.

Cette épopée à la fois sinistre et drôle, basée sur les souvenirs d'enfance de Scorsese à Little Italy (New York), est un chef-d'oeuvre du film de gangsters. 

Critique

C’est sans conteste l’un des films de mafia les plus emblématiques. En plus d’être l’œuvre-somme de son auteur. L'odyssée fleuve d’un jeunot qui se rêvait gangster avant de grimper les échelons puis retomber aussi vite qu’il est arrivé au sommet. Un film de gangsters aux allures de soap opera cynique et cru, porté par un flamboyant trio composé de Robert De Niro, Joe Pesci et Ray Liotta. En un titre : Les Affranchis.

Sorti dans les années 90, le long-métrage signé Martin Scorsese n’avait pas glané son statut de chef-d’œuvre dès le départ... Loin de là. Pour Entertainment Weekly, et à l'occasion de la promotion de son nouveau film, The Irishman, le réalisateur chevronné est revenu sur l’expérience douloureuse des projections test des Affranchis, dont à l’époque 70 personnes avaient quitté la salle et également de l’aura sulfureuse qui entourait le film : "C’était une réaction de colère. Cela devenait très difficile, il y a eu une friction constante jusqu’à quelques semaines avant sa sortie officielle. Les Affranchis terrifiait aussi la Warner Bros."

Une autre scène, également mémorable pour le coup, a failli être purement et simplement retirée du film. Il s’agit de la scène tragicomique entre le bande de malfrats et la mère de l’un d’eux, incarnée à l’écran par la véritable mère de Scorsese en personne, Catherine, durant laquelle ils partagent un bon repas. Le réalisateur détaille : "Ils [les décideurs de la Warner, ndlr] disaient que c’était beaucoup trop long, que cela devait disparaître. Puis ils ont lu dans les retours sur les projections test que les gens avaient détesté le film mais que la seule scène qu’ils avaient aimé était celle avec ma mère. Du coup, on a pu garder ça. »

Aujourd’hui, Les Affranchis est considéré comme un classique du cinéma américain, dépassant le cadre du film de mafieux, et comme le chef-d’œuvre ultime de son auteur.

François Rieux, Première

Projeté dans le cadre de

Du 1 Juillet 2020 au 18 Août 2020
Les classiques d'hier et d'aujourd'hui
Echos… Cet été, les Cinémas du Grütli proposent une programmation riche et éclectique.