Pierrot le fou

Jean-Luc Godard - France - 1965 - vofr - 110' - Couleurs - 35mm

L'odyssée à travers la France de Ferdinand dit Pierrot le Fou et de son amie Marianne, poursuivis par des gangsters à la mine patibulaire.

Critique

Jean-Paul Belmondo se laisse entraîner par Anna Karina dans une folle cavale... Splendide bric-à-brac truffé de citations rimbaldiennes, ce "classique" de Jean-Luc Godard tient à la fois de l'intrigue policière en roue libre et du cri de révolte. Anna Karina, qui vient de nous quitter, et Jean-Paul Belmondo y forment un couple pétillant.

Ferdinand Griffon, père de famille un peu désabusé, retrouve un ancien flirt, Marianne Renoir, venue faire la baby-sitter chez lui. Il décide de tout quitter et de partir avec celle qui l’appelle "Pierrot" vers le sud de la France. S’ensuit un grand périple où se mêlent trafic d’armes, rencontres incongrues et complots politiques...

Faux thriller
Splendide bric-à-brac truffé de citations rimbaldiennes et lové dans un Technicolor chatoyant, Pierrot le fou tient à la fois de l’intrigue policière en roue libre et du cri de révolte. "Qu’est-ce que j’peux faire ? J’sais pas quoi faire !" La célèbre réplique du personnage interprété par Anna Karina a marqué les esprits. Du film, on ressort bouleversé par l’éclat des couleurs, la vitalité des acteurs, la liberté de la mise en scène, l’intensité de cette histoire d’amour sur fond de complots et de trafics, et la tête pleine de chansons légères et tragiques. Pierrot le fou, c’est aussi la rencontre éclatante entre deux jeunes comédiens symboles de la Nouvelle Vague, Jean-Paul Belmondo et Anna Karina.

Arte

Projeté dans le cadre de

Du 20 Octobre 2021 au 19 Novembre 2021
Du 20 octobre au 19 novembre 2021
« Avec la tête qu'il a, il ne pourrait jamais prendre une femme dans ses bras, car cela ne serait pas crédible ». Comme quoi on peut se tromper, même lorsqu’on est professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique.
9 Janvier 2020
Hommage à Anna Karina
Anna Karina, qui vient de mourir à l'âge de 79 ans, a éclairé par son sourire, ses chansons et de son allant une partie du cinéma français des années 60.