A bout de souffle

De Jean-Luc Godard
France - 1960 - vost - 105' - Noir et Blanc - 35mm
Synopsis

Après avoir volé une voiture à Marseille, Michel Poiccard est pourchassé par un motard pour excès de vitesse sur la route de Paris. Il se débarrasse définitivement de son poursuivant d'un tir de revolver. Parvenu dans la capitale, Michel dérobe un peu d'argent à une amie, puis retrouve une jeune étudiante américaine, Patricia Franchini, qui vend le «New York Herald Tribune» sur les Champs-Elysées. Amoureux, il voudrait partir avec elle à Rome. Patricia se laisse séduire par Michel et le rejoint dans sa chambre. Les jeunes gens évoquent leur dégoût de la vie et leurs angoisses. Ils s'interrogent sur leur amour. Mais la police recherche Michel...

Avec À bout de souffle Godard invente un cinéma libre, jeune, irrévérencieux, radicalement moderne. Son influence sera immense.

Projection en hommage à Jean-Luc Godard 

Critique

 

À bout de souffle demeure une référence pour toutes les générations confondues (la scène du baiser appuyé entre Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo rappelle l’un des grands classiques d’Hitchcock : Les Enchainés) et Godard y exprime tout son art et sa créativité avec cette oeuvre tournée en noir blanc. À bout de souffle, ce chef-d’œuvre du cinéma français est à revoir sans modération !

Dorothée Durand, Le Quotidien du Cinéma

Projeté dans le cadre de

Du 29 Septembre 2022 au 6 Octobre 2022
Du CAC-VOLTAIRE aux Cinémas du Grütli : 50 ans de cinéma à Genève