Quand passent les Cigognes

Mikhail Kalatozov - URSS - 1957 - vost - 100' - Noir et Blanc - 35mm

Moscou, 1941. Veronika et Boris se destinent l’un à l’autre. La guerre est déclarée. Engagé volontaire, Boris part pour le front sans pouvoir faire ses adieux à sa bien-aimée. Sans nouvelles de lui, Veronika finira par céder aux avances pressantes de son cousin Mark… 

Palme d'Or, Festival de Cannes, 1958

Critique

Tourbillonnant, échevelé, pathétique et douloureux, Quand passent les cigognes est peut-être le film le plus romantique jamais tourné. Chose d’autant plus stupéfiante que cette merveille de sensibilité nous vient d’URSS dont le cinéma, bien malgré lui au service du pouvoir, niait l’individu au profit du groupe. (…) Un film brillant dont les audaces techniques laissent pantois: caméra virevoltante, travellings délirants, cadrages obliques, profondeur de champ, etc.

Guy Bellinger, Guide des films

Projeté dans le cadre de

Du 31 Juillet 2019 au 20 Août 2019
La Fondation Bodmer consacrera entre octobre 2019 et mars 2020 ses espaces à une exposition sur le thème Guerre et Paix. Pour les Cinémas du Grütli, ce sujet grave est une source d’inspiration.