La Prima cosa bella

Paolo Virzì - Italie - 2010 - vost - 124' - Couleurs - 35mm

Été 1971. Anna, jeune mère ravissante et frivole, remporte le concours de beauté d’une station balnéaire. Son tempérament inconséquent et jouisseur rend sa vie de famille quelque peu chaotique. Trente ans plus tard, toujours marqués par cette vie haute en couleurs, Anna et ses enfants, réunis à son chevet, sauront-ils se réconcilier ?

Malgré un sujet qui pourrait sembler plombant, Paolo Virzì, entre rire et émotion, brosse l'itinéraire de ce quadra dans l'Italie des années 1970 à aujourd'hui. À la fois drôle et émouvant.

Le Parisien

 

Critique

(…) Il faut aller voir La Prima cosa bella parce que le réalisateur nous offre un joli regard sur les relations mère-enfants mais aussi sur les liens qui unissent les frères et sœurs. Cette famille complètement désarticulée a grandi sur des non-dits et des disputes à la hauteur du trop plein d’amour qui enchaîne ces trois là : Anna, Bruno et sa sœur. Et aussi pour l’humour, tout en pudeur, qui jalonne tout le film. Même si le sujet pourrait en effrayer certaines, rien de glauque dans La Prima cosa bella. L’humour est le fil conducteur et c’est comme une leçon de vie que nous donne à voir Paolo Virzi : la question de faire la paix avant de partir et du « bien mourir » est au cœur du film. Et lui donne tout sa profondeur humaine.

Emilie Poyard, Elle

Projeté dans le cadre de

Du 19 Avril 2021 au 1 Juin 2021
Rétrospective prolongée jusqu'au 1er juin!
«La Comédie à l'italienne», peut-on imaginer meilleur programme pour retrouver le cinéma, en salle et sur grand écran ? En tout cas, aux Cinémas du Grütli nous n'avons pas trouvé plus beau cadeau aux spectatrices et spectateurs.