Les Complexés

Dino Risi, Luigi Filippo D'Amico, Franco Rossi - Italie - 1965 - vost - 105' - Noir et Blanc - Numérique

Comédie à sketches. Un timide qui ne parvient pas à déclarer sa flamme à sa collègue de travail, un professeur puritain obsédé par le film licencieux autrefois tourné par sa femme, un aspirant présentateur de journal télévisé doté d’une dentition hors-norme…

Un vrai délice !

Critique

L’un des clichés les plus persistants sur le film à sketch veut qu’il soit forcément inégal; on est tenté pour une fois de louer la qualité de l’ensemble, même si notre goût nous porte davantage vers celui de Risi, sans doute le mieux écrit. Pourtant les deux autres ne déméritent pas, malgré la notoriété moindre de leurs auteurs; c’est que leur longueur relative permet une expression plus large et évite en grande partie les facilités. Trois histoires donc, dont le vague point commun est un complexe, mais surtout trois variations sur la société italienne des années 60, entre puritanisme, importance grandissante de la télévision, et surtout poids des élites et des abus de pouvoir: Ugo Tognazzi offre des oléoducs à l’Égypte pour récupérer le film dans lequel joue sa femme puis expédie un journaliste à Moscou; la société de Nino Manfredi est convoquée par son dirigeant pour un éloge obligé; le comité chargé de recruter un présentateur, s’il échoue in fine à recaler Alberto Sordi à cause de ses longues dents, a tout tenté pour le faire, favorisant à outrance un concurrent. Le pays apparaît donc comme une société fermée, cloisonnée, dans lequel ceux qui ont le pouvoir ont la toute-puissance. À cet égard, le dernier sketch devient une inversion ironique, puisqu’il montre la vraie force, c’est à dire le savoir encyclopédique. (…) Si Les complexés n’a pas la notoriété d’autres films à sketches italiens, il n’a rien du produit bâclé ou du fond de tiroir: savoureuse, tentée en permanence par la noirceur, cette œuvre est un témoignage de ce que l’Italie produisait de meilleur, cet humour irrévérencieux et grinçant, porté par d’incomparables comédiens.

François Bonini, avoir-alire.com

Projeté dans le cadre de

Du 19 Avril 2021 au 1 Juin 2021
Rétrospective prolongée jusqu'au 1er juin!
«La Comédie à l'italienne», peut-on imaginer meilleur programme pour retrouver le cinéma, en salle et sur grand écran ? En tout cas, aux Cinémas du Grütli nous n'avons pas trouvé plus beau cadeau aux spectatrices et spectateurs.