Brève rencontre

David Lean - Royaume-Uni - 1945 - vost - 86' - Noir et Blanc - Numérique

Dans le café-buffet de la gare de Milford, un homme et une femme se disent adieu. De retour à la maison, elle passe la soirée en compagnie de son mari et imagine secrètement de lui confesser sa liaison.

Film présenté par Mehdi Derfoufi

 

Critique

Histoire d'amour platonique et impossible entre une femme mariée et un médecin de banlieue, Brève rencontre est une romance filmée sous tension, comme un film noir, avec une narration en voix off et des images en clair-obscur. Avec ce film, David Lean occupe une place unique dans le cinéma anglais, et constitue le trait d'union entre l'onirisme de Michael Powell et l'hypersensibilité d'Hitchcock.

Si le film n'a rien perdu de sa force émotionnelle, c'est avant tout grâce à sa mise en scène, mélodique et délicate, à rapprocher du style de deux cinéastes contemporains de Lean, Max Ophuls et Jacques Becker. On y retrouve la même élégance, la même attention portée aux détails, et surtout une connivence merveilleuse avec les acteurs. La scène de la sortie en barque, qui glisse progressivement d'une spontanéité renoirienne à une gravité inattendue, en est la parfaite incarnation. La réussite de Brève rencontre est irréfutable.

Nicolas Saada, Les inrockuptibles

Projeté dans le cadre de

Du 8 Novembre 2019 au 10 Novembre 2019
Réhabilitons le sens au cinéma!
Pour une autre approche du cinéma, en rupture avec le mythe du réalisateur maitre à bord après Dieu. Et une attention à ce que les films disent aux publics sur la société et la confrontation des sexes et des classes.