LE SEPTIÈME SCEAU

Ingmar Bergman - Suède - 1957 - vost - 96' - Noir et Blanc - Numérique

De retour de croisade, un chevalier rencontre la mort sur son chemin. Pour retarder l’échéance fatidique et prolonger sa quête spirituelle, il lui propose une partie d’échecs. Celle-ci ponctuera de nombreuses rencontres : une troupe de saltimbanques qui partage avec le chevalier un moment de bonheur, une sorcière qu’on emmène au bûcher, une horde de dévots fanatiques, la peste, la faim et la mort…

Critique

Le Septième Sceau, à l'image de ses personnages, est tiraillé entre le sacré et le trivial, entre les pulsions de mort (le défilé des pénitents redoutant l'Apocalypse) et l'appel de la vie. On ne sait ce qui bou­leverse le plus : l'épouvante qui s'exprime dans les yeux d'une jeune sorcière condamnée au bûcher, le visage enfin apaisé de Gunnel Lindblom acceptant son destin, ou le sourire radieux de Bibi Andersson après l'orage...

Jacques Siclier, Télérama

Projeté dans le cadre de

Du 28 Novembre 2018 au 18 Décembre 2018
Rétrospective
Bergman est né il y a cent ans. Occasion de célébrer un géant du cinéma mondial, un cinéaste qui fit d'abord entrer le sexe et la guerre des sexes au coeur du cinéma européen, avec Monika, Sourires d'une nuit d'été ou La fontaine d'Aréthuse.