La Piscine

Jacques Deray - France - 1969 - vofr - 124' - Couleurs - Numérique

Jean-Paul et Marianne forment un couple idéal et coulent des jours heureux dans leur villa de Saint-Tropez, jusqu'au jour où arrive Harry, au bras de sa fille l'incendiaire Pénélope. Ancien amant de Marianne, l'homme trouble cette vie tranquille. La tension monte...

Critique

Deux félins s’aiment en plein soleil : deux animaux superbes qui se guettent, se toisent, se caressent et se griffent au bord d’une piscine. Jean-Paul et Marianne sont seuls au monde, reclus dans une villa créée pour le farniente et les siestes où l’on ne dort pas. Débar­que Harry, volubile, avec sa fille Pénélope, grande libellule sexy. Harry, grand ami de Jean-Paul, mais ancien amant de Marianne. Harry, celui à qui tout réussit. Marianne les invite à rester quelques jours, en jetant un regard de défi à Jean-Paul. Commence un jeu d’affrontement où chacun, à tour de rôle, est le chat, puis la souris.

Jacques Deray construit ce drame de la jalousie à la perfection. Le décor naturel, saturé de soleil, manque d’air. Tout semble ­mener à l’inéluctable, ce grand rectangle bleu, « la plus belle chose de la maison », sur laquelle s’ouvre et se ferme le film. Alain Delon retrouve Maurice ­Ronet neuf ans après Plein Soleil. Les deux hommes sont à nouveau les deux faces ennemies d’une éclatante virilité. Ce n’est plus l’eau de mer, mais l’eau chlorée qui se chargera cette fois de les départager.

Guillemette Odicino, Télérama

Projeté dans le cadre de

7 Décembre 2018
Séance unique
Romy Schneider, qui aurait eu 80 ans en 2018, était une icône incontournable, une actrice fascinante, une légende. Mais qui se cache derrière ce visage d'une beauté à couper le souffle?