Classe tous risques

Claude Sautet - France - 1960 - vost - 110' - Noir et Blanc - Numérique

Gangster condamné à mort par contumace et recherché par la police, Abel Davos s'est réfugié en Italie avec sa femme Thérèse et ses deux enfants. Il réussit avec Raymond un hold-up à Milan mais les deux compères sont vite pourchassés et décident de rentrer clandestinement en France. Le petit groupe débarque sur une plage déserte, mais deux douaniers les surprennent. Au cours de la fusillade, Thérèse et Raymond sont tués. Resté seul avec ses enfants, Abel fait appel à ses amis de Paris, Riton et Fargier...

Critique

D’abord méprisé par la critique au moment de sa sortie Classe tous risques est un grand film noir sur la chute d’un homme, débarrassé du folklore de la pègre, et l’un des meilleurs titres du genre policier réalisé en France dans les années 60.

Claude Sautet a voulu traiter du thème de la déchéance. Sa femme et son ami tués sous ses yeux, perpétuellement en fuite, contraint d’infliger à ses jeunes enfants une situation traumatisante, le personnage central de Classe tous risques est un homme traqué, honteux de sa condition, mort en sursis qui sait que sa fin est inéluctable. Lino Ventura, excellent, apporte à Davos une dimension pathétique, et même tragique.(...)

Claude Sautet y révèle qu’il ne découvrit qu’après la sortie de son film que le personnage de Davos avait été inspiré à l’auteur du roman original et scénariste José Giovanni par Abel Danos, gangster qui avait appartenu pendant l’occupation à la bande de Bony-Lafont, droits communs connus pour avoir aidé la Gestapo en dénonçant des résistants.

« L’aurais-je su que je n’aurais peut-être pas fait le film. » (Claude Sautet)

 Olivier Père, Arte

Projeté dans le cadre de

Du 20 Octobre 2021 au 19 Novembre 2021
Du 20 octobre au 19 novembre 2021
« Avec la tête qu'il a, il ne pourrait jamais prendre une femme dans ses bras, car cela ne serait pas crédible ». Comme quoi on peut se tromper, même lorsqu’on est professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique.
Du 11 Janvier 2017 au 12 Janvier 2017
Deux jours de discussion autour du cinéma français
De Bertrand Tavernier on connait les films : Que la fête commence, L'horloger de Saint Paul, Capitaine Conan, L 627, la Fille de D'Artagnan, Dans la Brume électrique, Laisser passer