Le Doulos

Jean-Pierre Melville - France - 1962 - vf - 108' - Noir et Blanc - 35mm

À sa sortie de prison, Maurice Faugel prépare un cambriolage avec l’aide de son ami Silien, un « doulos » (signifiant chapeau en argot, mais qui dans le langage secret des policiers et des hors-la-loi veut dire indicateur) qui le trahira … 

Critique

Sous ses airs de polar nerveux, cette tragédie moderne raconte d’abord la fin d’une amitié et distille une réflexion amère sur le mensonge. Les personnages gardent tout du long une épaisseur et une ambiguïté, entre ordures et saints, bourreaux et victimes. Le cinéaste confirme : « Oui, tous les personnages sont doubles, tous les personnages sont faux. J’ai d’ailleurs bien prévenu les spectateurs au début du film avec la phrase de Céline : ‘Il faut choisir… Mourir… ou mentir ?’ » (Jean-Pierre Melville in Rui Nogueira, Le cinéma selon Jean-Pierre Melville). 

Projeté dans le cadre de

Du 29 Avril 2015 au 12 Mai 2015
Maestro du film noir à la française et compagnon de route de la Nouvelle Vague, Jean-Pierre Melville aura en vingt ans réinventé le Cinéma de genre.
26 Septembre 2021
Dimanche 26 septembre à 16h30
Rui Nogueira, passeur passionné et ancien directeur du CAC Voltaire devenu Les Cinémas du Grütli, est invité une fois par mois pour présenter une perle de l’histoire du cinéma.
Du 20 Octobre 2021 au 19 Novembre 2021
Du 20 octobre au 19 novembre 2021
« Avec la tête qu'il a, il ne pourrait jamais prendre une femme dans ses bras, car cela ne serait pas crédible ». Comme quoi on peut se tromper, même lorsqu’on est professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique.