Séance spéciale

Soirée Mexique

Grâce au soutien de la Direction exécutive de la Diplomatie culturelle du Ministère des affaires étrangères du Mexique et, en collaboration avec les Cinémas du Grütli, la Mission permanente du Mexique a le plaisir de vous donner rendez-vous le vendredi 16 décembre à 19 :30 h pour la projection du film mexicain Frida, nature vivante (titre original : Frida, naturaleza viva), réalisé en 1983, par le réalisateur mexicain Paul Leduc, et sorti en 1986.

Film primé FILMAR

Comme chaque année, plus de deux semaines après la clôture du Festival FILMAR en América Latina, les Cinémas du Grütli proposent une projection unique des deux films primés. Et pour l'édition 2022, nous avons le plaisir de présenter

Dimanche 18 décembre 2022:

18h45 : Prix du public – FOCUS SUD

Un lugar llamado dignidad, du réalisateur chilien Matías Rojas Valencia 

21h00 : Prix du Jury des jeunes – OPERA PRIMA

Projection exceptionnelle de La voix d'Aïda

Sbrenica, 11 juillet 1995. Aida est traductrice pour les Nations Unies. Lorsque l'armée serbe assiège la ville, son mari et ses deux fils font partie des milliers de civiles qui cherchent refuge auprès des Casques bleus… Bouleversant mais nécessaire, le film est à la fois le portrait d'une femme au courage exemplaire qui tente de sauver sa famille et un hommage aux victimes et survivantes de conflits.

Une histoire provisoire

Tout les sépare, sauf l'appartement Airbnb qui les abrite. Ils devront néanmoins apprendre à cohabiter. Mais rien n'est simple…  Tout les sépare, mais Romed Wyder, le réalisateur suisse, et la scénariste iranienne Nasim Ahmadpour, ont collaboré avec bonheur pour cette Histoire provisoireAvec humour, le film joue avec les préjugés, les malentendus et les crises de vie des protagonistes. Malgré les différences culturelles, ce qui relie les gens va se révéler plus fort que ce qui les sépare.

Plans-FIxes : Alexandra Calmy

Professeure de médecine, infectiologue responsable de l’unité VIH/SIDA aux Hôpitaux universitaires de Genève, Alexandra Calmy aura été, durant les deux ans de pandémie Covid-19, sous les feux des projecteurs médiatiques. A chaque fois, des interventions témoignant d’une force tranquille animée par le souci d’une communication juste, un travail d’information dont elle n’a cessé, au fil des mois, de mesurer le caractère exceptionnel.

Fenêtres sur le Japon

L’idée de Fenêtres sur le Japon est de montrer des films sur le Japon que le public francophone a peu de chances de pouvoir découvrir ailleurs. Pour ce faire, des projections-débats sont organisées avec le soutien du Centre de recherches sur le Japon de l’EHESS, de l’équipe Populations japonaises (IFRAE & CRCAO) et de toutes les bonnes volontés disponibles.

Pages