Massaker

De Monika Borgmann, Hermann Theissen, Lokman Slim
Allemagne, Suisse, France, Liban - 2005 - vost - 98' - Couleurs - Numérique
Synopsis

Du 16 au 18 septembre 1982, pendant deux nuits et trois jours, «Sabra et Chatila», chef lieu de la présence palestinienne civile, politique et militaire au Liban est mis à feu et à sang. Aujourd'hui encore il est impossible d'établir le nombre exact des victimes, morts et disparus. Les auteurs dudit massacre furent recrutés surtout dans les rangs des Forces Libanaises, milice à majorité chrétienne alliée à Israël. La logistique de «l'opération», du «massacre», a été assurée par Tsahal, l'armée israélienne à la tête de laquelle se trouvait le ministre de Défense de l'époque, Ariel sharon…

Carte blanche au Festival International du Film et Forum International sur les Droits Humains. Présenté par Irène Challand, Directrice.

Critique

« La violence est un phénomène qui me passionne depuis très longtemps ; plus exactement, ce qui pousse un homme à devenir violent et à commettre certains crimes. Je crois aussi que la question de la violence est une question universelle. Je veux dire par-là qu'il doit être possible de rechercher partout des réponses à cette question, en dépit du contexte historique, culturel et politique dans lequel elle se produit. Si bien que lorsque j'ai eu l'idée de faire un film consacré à la violence collective, le massacre de Sabra et Chatila s'est imposé de lui-même comme un sujet évident. L'idée du projet remonte à 1996, mais ce n'est qu'en 1999 que j'ai rencontré la première personne ayant participé au massacre. Je me suis entretenue deux heures avec elle, et de cet entretien est né le projet. »
Monika Borgmann

Projeté dans le cadre de

Du 29 Septembre 2022 au 6 Octobre 2022
Du CAC-VOLTAIRE aux Cinémas du Grütli : 50 ans de cinéma à Genève