Las Vegas Parano

De Terry Gilliam
Fear and Loathing in Las Vegas - Etats-Unis - 1998 - vost - 118' - Couleurs - Numérique
Synopsis

Le journaliste Raoul Duke et son avocat, le Dr. Gonzo, se rendent à Las Vegas... Terry Gilliam,le plus fou des Monthy Python adapte Hunter S. Thompson, et nous embarque, littéralement, dans un trip hallucinant en compagnie de Johnny Depp et Benicio Del Toro.

En lien avec : La Fièvre de Petrov

Critique

Tout était présent pour que Las Vegas Parano soit une réussite : un cinéaste et scénariste aussi imaginatif que dépourvu d’inhibitions (Terry Gilliam), un acteur principal talentueux et pleinement concerné par son rôle (Johnny Depp) et un sujet assurément parmi les plus provocateur que l’on puisse trouver, surtout dans une décennie marquée par le renoncement. Soutenu par Hunter Thompson, Gilliam s’approprie donc Las Vegas Parano, livrant ce qui est certainement l’une des meilleures comédies des années 90, d’autant plus méritante que le style du film se veut exubérant, que les acteurs sont appelés à verser dans l’hystérie et que toutes les scènes du film, formant par ailleurs une intrigue sans enjeu apparent, placent également l’exagération comme élément principal. Réussir une comédie dans ces conditions tient du miracle, tant les échecs de ce cinéma comique outrancier sont généralement flagrants (...).

L’attente d’une adaptation de Fear and Loathing in Las Vegas valait le coup. Plutôt fidèle au livre, le film de Gilliam ne s’embarrasse d’aucune convenance, illustrant la déchéance de ses héros comme il se doit, grâce également aux brillantes prestations de Johnny Depp et de Benicio Del Toro (notons au passage que pour une fois, la version française vaut la version originale). Le réalisateur signe là l’un de ses meilleurs films, et démontre avec brio et non sans un certain cynisme que quinze ans après Le Sens de la vie, le cinéma comique peut toujours se montrer à la fois excessif et intelligent.

Julien Mathon, Critique Film

Projeté dans le cadre de

Du 29 Juin 2022 au 23 Août 2022
Les classiques d'hier et d'aujourd'hui