Another Earth

De Mike Cahill
Etats-Unis - 2011 - vost - 92' - Couleurs - Numérique
Synopsis

Rhoda Williams, brillante jeune diplômée en astrophysique, rêve d’explorer l’espace. John Burroughs est un compositeur au sommet de sa carrière qui attend un deuxième enfant. Un soir une autre planète semblable à la Terre est découverte et les vies de ces étrangers deviennent inextricablement liées l’une à l’autre.

En lien avec : Last Night in Soho 

Critique

Another Earth est le récit d'une quête, celle d'un rachat impossible. L'héroïne du film est en effet à la recherche d'un pardon dont elle sait qu'il relève de l'impensable. Cette conscience devient de plus en plus vive à mesure qu'elle parvient à sortir l'homme de sa torpeur puis à le séduire. Comment pourtant lui annoncer qui elle est vraiment ? Au coeur de ce drame, l'idée d'une duplication de la Terre, d'une reproduction du monde des hommes, de ce qui est, en fait, unique, prend soudain une valeur fortement métaphorique. Le scénario imagine qu'à partir du jour de la découverte de cette autre Terre, celle-ci aurait progressivement cessé de n'être qu'un pur reflet. Désormais, le miroir serait brisé et il n'y aurait plus de duplication stricte des événements mais un décalage, une bifurcation des causalités et des effets sur cette autre planète bleue. Or Rhoda Williams est à la recherche d'un autre réel, différent de celui qu'elle vit : la "possibilité d'un autre monde" dans lequel le drame n'aurait pas eu lieu. Pourra-t-elle, comme elle l'espère, rejoindre ce lieu utopique d'un être meurtri et retrouver, peut-être, la duplication de sa famille disparue ?

On le voit, la logique s'efface ici devant l'allégorie. La fable que constitue le film se veut une représentation de cette inclination, si humaine, qui consiste à vouloir effacer la réalité, ou la contourner, pour lui substituer ce qui pourrait avantageusement la remplacer, faire comme si le réel avait un double. La grande qualité du film de Mike Cahill réside d'abord dans l'originalité de son récit, dans le télescopage de cette métaphore avec la peinture, émouvante, d'un drame humain, remarquablement et subtilement interprété par l'actrice principale (Britt Marling). Another Earth est la description imagée et imaginaire d'une hypothèse impossible, une hypothèse qui n'aurait que le monde artificiel qui se déploie sur l'écran de la salle de cinéma pour s'énoncer.

Jean-François Rauger, Le Monde

Projeté dans le cadre de

Du 29 Juin 2022 au 23 Août 2022
Les classiques d'hier et d'aujourd'hui