L'Étrange Noël de Monsieur Jack

Henry Selick - Etats-Unis - 1993 - vost - 76' - Couleurs - Numérique

Jack Skellington, roi des citrouilles et guide de Halloween-ville, s'ennuie : depuis des siècles, il en a assez de préparer la même fête de Halloween qui revient chaque année, et il rêve de changement. C'est alors qu'il a l'idée de s'emparer de la fête de Noël

Critique

Né à deux pas des studios Disney, gorgé de films d'horreur à petit budget, Tim Burton n'en finit pas de revenir sur l'enfance, le conte de fées, la créature mal-aimée... Qu'ils soient bons, comme Edward, l'homme aux mains d'argent, ou hargneux, comme le Pingouin dans Batman, le défi, les éclopés de la vie, chez Burton, sont pathétiques. Et c'est en toute innocence que monsieur Jack provoque la pagaille...

Tournée de Noël sur un cercueil volant, bacchanale de gnomes, grand show dans un casino rutilant de néons : avec une imagination débordante, le futur réalisateur des Noces funèbres (qui emprunte beaucoup à l'esthétisme de cet Etrange Noël) détourne les mythes d'une Amérique qui ne lui convient pas. Jack chante et danse avec la grâce d'un Fred Astaire qui aurait atterri chez Edgar Poe. Costumes et décors sont superbes, et on oublie les prouesses techniques qu'il a fallu accomplir pour faire vivre autant de personnages. Un des plus beaux films de l'histoire de l'animation.

Bernard Génin, Télérama

Projeté dans le cadre de

31 Octobre 2021
L'Étrange Noël de Monsieur Jack
L'opéra se vit avant tout sur les planches... Le cinéma lui peut s'inviter un peu partout, et notamment à l'opéra !