Miracle à Milan

Vittorio de Sica - Italie - 1951 - vost - 100' - Noir et Blanc - Numérique

Les clochards d’un bidonville de Milan sont menacés d’expulsion par un homme d’affaires qui a découvert du pétrole sur leur terrain. Leur ange gardien, Toto, un jeune homme aussi généreux que naïf, parviendra-t-il à accomplir un nouveau miracle ?

Critique

Un matin, Lolotta, une vieille femme, va dans son jardin... et trouve un bébé dans un chou ! Elle l'élève à l'écart du monde, selon ses principes de bonté et de fraternité. Lorsqu'elle meurt, le jeune Toto est confié à une institution. Lorsqu'il en sort, à sa majorité, il découvre Milan et s'émerveille de tout... mais se fait aussitôt dérober sa valise. En suivant le voleur, il tombe dans un bidonville qu'il va révolutionner. Jusqu'à accomplir des miracles. Le tandem Vittorio De Sica (réalisateur) et Cesare Zavattini (scénariste) a donné plusieurs chefs-d'oeuvre néoréalistes, dont l'emblématique Voleur de bicyclette (1948). De peur de répéter une formule, ils ont appliqué leurs préceptes au genre de la fable. Miracle à Milan adapte donc un roman très personnel de Zavattini, Toto le Bon, où le surnaturel est omniprésent. Le résultat est d'une grande poésie. Mais la virulence politique ne cède jamais de terrain. Les effets spéciaux ne dénaturent pas l'amère réalité : ils nous rendent plus sensible la vie douloureuse des pauvres. Les gags jouent avec la misère, mais ne s'en moquent jamais. Seuls sont épinglés les travers humains. Le bidonville devient une cour des Miracles où la bonté n'est jamais mièvre. Dans tous les sens du terme, un film merveilleux.

Philippe Piazzo, Télérama

Projeté dans le cadre de

Du 18 Décembre 2019 au 16 Janvier 2020
Vittorio De Sica (1901-1974) est sans doute l'un des plus grands noms du cinéma italien. Dès le début des années 30 et sa collaboration comme acteur avec le cinéaste Mario Camerini, Vittorio De Sica prend déjà une place importante dans le cinéma de son pays. Au début des années 40, il p