Alice's Restaurant

Arthur Penn - Etats-Unis - 1969 - vost - 111' - Couleurs - Numérique

Un jeune chanteur, Arlo Guthrie, rejoint une communauté qui inaugure le restaurant de l'un de ses membres, Alice. Mais, la police intervient…

Critique

(...) « Chez Alice, tout est joie et délices. » Ainsi peut-on résumer le slogan mis en musique. Suivons le guide. Voici le petit monde d’Alice. Pittoresque garanti. Folklore inévitable. Cheveux longs ; cocasserie jolie, du perpétuel carnaval des costumes ; errances par routes et par chemins ; mépris de l’argent ; aspirations artistiques ; fraternité ambulante ; fluidité des amours et sérénité des rapports sexuels (ce qui n’empéche pas les difficultés sentimentales — celles-ci traitées par Arthur Penn avec infiniment de pudeur, et par allusion). Mariage hippy, enterrement hippy — le reportage est complet. Et pourtant Penn évite le piège du folklore, il dépasse ce que le pittoresque comporte de forcément superficiel. Il cherche à comprendre les raisons profondes de ce remue-ménage gentil et haut en couleur. Et il nous donne à voir ce qu’il a compris. La religiosité diffuse de cette quasi-croisade. (...)

 

Jean-Louis Bory Le Nouvel Observateur, 16 mars 1970 

Projeté dans le cadre de

Du 27 Novembre 2019 au 17 Décembre 2019
Arthur Penn est l’un des précurseurs du Nouvel Hollywood, élan donné au cinéma américain à la fin des années 1960 par une poignée de réalisateurs audacieux, épris de liberté créative.