Mon deuxième frère

Shôhei Imamura - Japon - 1959 - vost - 101' - Noir et Blanc - Numérique
A Kyushu, dans une petite ville minière en crise, après la guerre de Corée, quatre frères orphelins, dont le plus jeune a dix ans, tentent de s'en sortir.

Critique

Quand on connaît l’œuvre de Shôhei Imamura, Mon deuxième frère, qui sera le dernier film de commande accepté par le cinéaste, peut surprendre et décevoir de par sa facture relativement sage et classique. Même s’il ménage de beaux moments plus intimes entre les frères et sœurs ou avec Henmi, cela reste un beau film un peu froid. Beau parce que Imamura y soigne ses cadres. Privilégiant les plans fixes, il compose clairement de belles images dans un toujours magnifique Cinémascope. (...)

Film de commande, Mon deuxième frère est, dans l’absolu, un bon film qui ne démérite pas et mérite d’être découvert, mais qui dénote un peu dans la filmographie de son auteur. Il convient donc de le replacer dans le contexte de sa réalisation pour mieux l’apprécier à sa juste valeur.

Christophe Buchet, DvdClassik

 

Projeté dans le cadre de

Du 23 Octobre 2019 au 15 Novembre 2019
Shôhei Imamura (1926-2006) est l’un des rares cinéastes, et le seul Japonais, à avoir obtenu deux palmes d’or au festival de Cannes.