Désir inassouvi

Shôhei Imamura - Japon - 1958 - vost - 101' - Noir et Blanc - 35mm

Quatre hommes se rencontrent à la sortie d'une gare. Ils ont rendez-vous avec un mystérieux lieutenant afin de récupérer un trésor enfoui sous une ville japonaise...

 

Critique

Bien qu’ignoré en Occident, Désir inassouvi mérite bien plus d’attention qu’il n’en a reçu. Bien qu’il adhère à la structure d’un film de casse, tout cela n’est qu’un prétexte pour explorer la cupidité innée et la sauvagerie dont les humains sont capables. Réalisé à une époque où le Japon se sortait enfin de la période de l’occupation, une période difficile et économiquement insoutenable, ce film raconte comment, en cette nouvelle période de prospérité, beaucoup se sont transformés en cochons avides prêts à renoncer à leur humanité en fouillant la terre, tant au sens propre que moral, pour trouver la truffe « dorée ». Une représentation qu’Imamura livre avec son sens habituel de l’humour et de la justice cosmique.

Rex Baylon, VCinéma

Projeté dans le cadre de

Du 23 Octobre 2019 au 15 Novembre 2019
Shôhei Imamura (1926-2006) est l’un des rares cinéastes, et le seul Japonais, à avoir obtenu deux palmes d’or au festival de Cannes.