Le Mouton enragé

Michel Deville - France, Italie - 1974 - vofr - 105' - Couleurs - Numérique

Nicolas Mallet est un timide employé de banque. En osant aborder une jeune femme dans la rue, il reprend confiance en lui. Aiguillonné par son ami Claude, il débute alors une ascension sociale fulgurante…

Critique

Michel Deville élève le cynisme au rang d'un art. Non pas qu'il soit cynique lui même mais les personnages de son film vivent de ce cynisme absolu.
Un écrivain va pousser un ami à avoir pour ambition l'argent et les femmes. Il va ainsi vivre par procuration par l'intermédiaire de ce personnage falot au départ qu'est Jean-Louis Trintignant et qui va devenir petit à petit ce mouton enragé assoifé de pouvoir et de sexe. On pourrait taxer ce film de mysogine car les femmes (Jane Birkin, Romy Schneider...) ne pensent qu'à baiser ; mais comme les hommes sont tous des manipulateurs et des salauds, tout le monde est logé à la même enseigne.
Perversion, méchanceté, mensonge et érotisme, tout ceci est paradoxalement filmé avec la virtuosité et la légèreté habituelle à Deville. Son utilisation très joueuse du montage et de la musique (Saint-Saëns) est une nouvelle fois remarquable et le scénario et les dialogues de Christopher Frank sont superbes. Sous tout ceci se cache une solitude et un désespoir qui font que ce film n'est pas seulement un divertissement de grande classe mais autre chose de plus profond.
Belle réussite.

Jeremy Fox

Projeté dans le cadre de

Du 10 Juillet 2019 au 30 Juillet 2019
Romy Schneider est née en 1938. Dans sa première carrière, sous l'influence de sa mère Magda, actrice elle même, elle apparaît comme la jeune héroïne fraîche de films romantiques : C’est l'ère des Sissi.