Arabesque

Stanley Donen - Etats-Unis - 1966 - vost - 107' - Couleurs - Numérique

Le premier ministre d'une république orientale demande à David Pollock, spécialiste des hiéroglyphes, de s'infiltrer chez son adversaire, Nejim Beshraavi, magnat du pétrole, pour y décoder un message secret. Mais Beshraavi prend David en otage. Celui-ci parvient à s'évader grâce à l'aide de Yasmin, la maîtresse de Beshraavi.

Critique

Trois ans après Charade, Stanley Donen rend un nouvel hommage à Hitchcock à travers cette parodie à la fois sophistiquée et extravagante du film d’espionnage, qui conjugue suspense, action, humour et érotisme avec élégance. « Pourquoi kidnapper un paisible prof de langues anciennes à Oxford ? Une parodie de La Mort aux trousses, entre trompe-l'oeil et fauxsemblants, espionnage et humour noir. Pour ne pas avoir l'air de recopier sa célèbre Charade, Donen se donne un mal fou. C'est glamour, sophistiqué, très chic. Déshabillée par Dior, Sophia Loren est éblouissante ».

Michel Grisolia, L’Express

Projeté dans le cadre de

Du 12 Juin 2019 au 9 Juillet 2019
Une rétrospective
Stanley Donen vit le jour en 1924 dans le sud des Etats Unis. Depuis son enfance il adorait et pratiquait la danse. Et rêvait de Broadway. Il débarqua à New York à seize ans et se lia immédiatement d'amitié avec Gene Kelly.