Embrasse-la pour moi

Stanley Donen - Etats-Unis - 1957 - vost - 105' - Couleurs - Numérique

En 1944, s'éloignant le temps d'une permission de l'horreur des combats de la Deuxième Guerre mondiale, quatre officiers de la marine américaine vont à San Francisco. Dans un hôtel de la ville, ils organisent une gigantesque soirée, où sont notamment conviées l'affriolante Alice et la distinguée Gwennneth...

Critique

La satire n'est jamais absente de cette comédie (la première non musicale de Donen) et plus d'une flèche tirée par l'arc du scénariste Epstein atteind son but, se fichant dans la chair molle des planqués de l'arrière, devenus les véritables ennemis de la nation. Cary Grant, en tête d'une d'une distribution agitée et braillarde, apporte à l'ensembleson inégalable distinction et son sens de l'absurde parfaitement à sa place. Une certaine gravité finit par se dégager, en négatif, de cette oeuvre apparement superficielle. 

Guy Bellinger, Guide des films, 2002, p. 988 

Projeté dans le cadre de

Du 12 Juin 2019 au 9 Juillet 2019
Une rétrospective
Stanley Donen vit le jour en 1924 dans le sud des Etats Unis. Depuis son enfance il adorait et pratiquait la danse. Et rêvait de Broadway. Il débarqua à New York à seize ans et se lia immédiatement d'amitié avec Gene Kelly.