Polenta

Maya Simon - Suisse - 1982 - vf - 133' - Couleurs - Numérique

Deux hommes vivent dans une cabane sous la neige, ils recueillent une fillette dont la sœur est morte et se rencontrent, au bout du monde.

Marc Blavet, monteur du film, présentera la séance et évoquera Bruno Ganz lors de la projection du mardi 21 mai à 18h15. 

Critique

Le premier film de long métrage réalisé par Maya Simon (fille de François Simon), Polenta, est à le reflet du récit poétique dont il est l'adaptation. Un film où prime l'image, où la narration emprunte des raccourcis si elliptiques qu'on finit par l'oublier. Ou plutôt qu'on finit par s'oublier soi-même, perdu dans un dédale émotionnel, guidé par des comédiens qui jouent à la limite du naturel. Laconiques,les personnages incarnés par Bruno Ganz et Jean-Marc Stehlé ébauchent des dialogues évanescents. Mais qu'importe, le propos est ailleurs. Il réside dans ses petits riens qui s'imbriquent, formant la mosaïque du quotidien. Comme Tarkovski, par exemple, Maya Simon propose un cinéma d'atmosphère, intrigant, qui cible le sens de la vie. Un peu comme la polenta, qui lui donne son titre, ce film est un plat à la composition mystérieuse, certes, mais savoureux!

AdG

Projeté dans le cadre de

Du 15 Mai 2019 au 28 Mai 2019
A vingt ans, en 1961, Bruno Ganz quitte sa Zurich natale et part à Berlin travailler comme acteur au Schaubühne, prestigieux théâtre allemand. Il y trouve vite un succès qui ne se démentira plus jamais.