Cécile est morte

Maurice Tourneur - France - 1944 - vofr - 90' - Noir et Blanc - 35mm

Pauvre Cécile ! Depuis des semaines, terrorisée, elle harcèle le commissaire Maigret. Un visiteur nocturne hante, dit-elle, l'appartement qu'elle partage avec sa vieille tante tyrannique. Taquiné par ses collègues, qui croient déceler une idylle naissante, agacé par la ténacité de la donzelle, Maigret l'éconduit. Jusqu'au jour où, dans une affaire de meurtre particulièrement sauvage, toutes les pistes mènent à Cécile...

Critique

Chaque famille cache des cadavres dans ses placards. Ceux de Cécile sont surpeuplés : haines rancies, testaments piégés, respectabilité de façade. Maurice Tourneur adopte l'univers trouble et féroce de Simenon à la virgule près. Pipe au bec, le commissaire bénéficie de la silhouette altière d'Albert Préjean. Secrètement amusé, il joue au Cluedo au milieu de tout un petit monde pittoresque, fielleux, gouailleur. Chaque personnage, de l'inspecteur féru de botanique à la concierge pipelette et alcoolo, est une caricature réjouissante, pleine d'invention verbale et visuelle. Intrigue rythmée, délicieusement perverse, émaillée d'humour noir, et comédiens alertes font de cette oeuvre un grand polar ludique.

Cécile Mury

Projeté dans le cadre de

Du 5 Avril 2019 au 28 Avril 2019
Un paradoxe
Alors que pendant l'Occupation allemande tout manquait, électricité, argent, matériaux pour faire des décors et des costumes, que nombre de ses "génies" (Renoir Ophuls, Duvivier etc.) étaient partis, le cinéma français ne s'est que rarement aussi bien porté … Ce n'était certes pas le paradi