La Nuit des Forains

Ingmar Bergman - Suède - 1953 - vost - 93' - Noir et Blanc - Numérique

En 1900, un petit cirque ambulant donne des représentations au hasard des villes rencontrées. La petite troupe s’arrête dans un village où, trois ans plus tôt, le directeur du cirque a abandonné sa femme et ses enfants. Il leur rend visite

Critique

Il s'agit d'une des œuvres les plus marquantes de l'abondante filmographie d'Ingmar Bergman. Prenant comme contexte le monde du spectacle qu'il connaît bien, il oppose l'errance d'un petit cirque ambulant à la stabilité d'un théâtre de province florissant. Ces deux univers, réaliste et baroque, servent de cadre à une méditation pessimiste sur la fragilité de l'amour. Cesser d'aimer, c'est mourir, nous répète Bergman dans cette éblouissante leçon de cinéma.

Projeté dans le cadre de

Du 28 Novembre 2018 au 18 Décembre 2018
Rétrospective
Bergman est né il y a cent ans. Occasion de célébrer un géant du cinéma mondial, un cinéaste qui fit d'abord entrer le sexe et la guerre des sexes au coeur du cinéma européen, avec Monika, Sourires d'une nuit d'été ou La fontaine d'Aréthuse.