Mon île Faro

Ingmar Bergman - Suède - 1979 - vost - 104' - Couleurs - Numérique

Petite île de la Baltique située au sud-est de Stockholm, à quatre heures de bateau de la capitale, Farö est devenu la terre d’adoption du cinéaste Ingmar Bergman. Il y a tourné six longs-métrages de fiction, parmi lesquels À travers le miroir et Persona. Mon Île Farö, 1979 est le second documentaire que le réalisateur consacre à ce morceau de terre isolé du reste de la Suède…

Critique

Fårö, morceau de terre isolé du territoire national par la mer et les difficultés d’accès, c’est l’espace intérieur que le créateur voudrait préserver. Mais le tourisme et la stupidité bureaucratique – Fårö est, au fond, le premier film “politique” de Bergman – ont déjà commencé leur travail destructeur. Le regard du cinéaste est nostalgique : il ne peut s’empêcher de se détacher continuellement du présent, pour rêver aux origines de l’île, pour revenir en arrière et évoquer le passé de ses habitants. C’est en cinéaste que Bergman filme longuement – et remarquablement – la soirée du vieux paysan solitaire, la confection de son plat favori, son repas tranquille, l’arrivée de la nuit. 

Christian Zimmer, Le Monde diplomatique, juin 1980

Projeté dans le cadre de

Du 28 Novembre 2018 au 18 Décembre 2018
Rétrospective
Bergman est né il y a cent ans. Occasion de célébrer un géant du cinéma mondial, un cinéaste qui fit d'abord entrer le sexe et la guerre des sexes au coeur du cinéma européen, avec Monika, Sourires d'une nuit d'été ou La fontaine d'Aréthuse.