Le montage pense le cinéma: les films

-

Le livre

Montage. Une anthologie (1913-2018) propose une boîte à outils à nulle autre pareille pour les passionné-e-s de montage et de cinéma. Dans cet ouvrage, le lecteur trouvera des textes signés Eisenstein ou Tarkovski, Bazin ou Daney, Deleuze ou Agamben. Une distinction a été opérée entre les textes « sources », pour la plupart écrits par des cinéastes, et des textes de « référence » de théoriciens ou de critiques.

Les 94 textes sélectionnés ont été retraduits si cela était nécessaire, découpés, introduits et présentés de façon strictement chronologique. Ils sont assortis d’une dizaine de rhizomes thématiques (« Les prédicats du montage », « Continuité et rupture », « Le temps du montage », ...) qui proposent des collisions et des rapprochements créateurs de sens, invitant le lecteur à la déambulation et au voyage.

Au fil de ces pages se dessine une autre histoire du cinéma qui va des premières utilisations du terme « montage » et de l’élaboration de « règles », aux pratiques contemporaines plus intuitives, moins théorisées et parfois plus modestes. Car finalement, à l’heure du flux audiovisuel et de la réalité virtuelle ou augmentée, c’est plus que jamais au travers du montage que le cinéma pense et nous pense.

Projections

Après une courte présentation du livre et de ses enjeux principaux, nous vous proposons de voir ou de revoir successivement : le début du chapitre 4b, intitulé « Les signes parmi nous », des Histoire(s) du cinéma (1988-1998) de Jean-Luc Godard, auquel Jacques Rancière consacre une analyse lumineuse dans Le destin des images édité en 2003 ; Les saisons d’Artavazd Péléchian (1975), l’un des maîtres du cinéma de montage et l’auteur d’un manifeste « Montage distancié, ou théorie de la distance » publié en 1973 ; et, enfin, Enthousiasme, la Symphonie de Donbass (1931) de Dizga Vertov, l’un des premiers grands théoriciens du montage, leur maître à tous.

Projeté dans le cadre de

13 Novembre 2018
Parution du livre Le Montage, une anthologie (1913-2018)
Le Département Cinéma / cinéma du réel de la HEAD – Genève et les Cinémas du Grütli proposent, à l’occasion de la sortie de Montage. Une anthologie (1913-2018), coéditée par la HEAD et le MAMCO, la projection d’une série de films fondamentaux quant à la question du montage.