Ceci est un rêve

Mahmoud Ghaffari - Iran - 2013 - vost - 97' - Couleurs - Numérique

Roya, jeune femme célibataire, vit dans un centre d’accueil qu’elle délaisse pour se rendre en ville. Endettée, elle jongle avec les emprunts et se retrouve au coeur d’un système qui pourrait s’avérer lucratif. Mais les inégalités sociales, et la différence des droits entre homme et femme, rendent sa situation de plus en plus difficile.

Sous-titres en anglais uniquement

Critique

Avec un sens des enchaînements narratifs rappelant celui de son aîné Jafar Panahi (Le Cercle, Sang et Or), Mahmoud Ghaffari fait le portrait d’une protagoniste enserrée dans un double carcan qui mêle inextricablement inégalité sociale et sexuelle. Ni héroïsée ni désignée comme victime passive d’un système écrasant, son personnage est à la fois guerrier et évanescent. Il n’est pas interdit de voir, réflexivement, dans cet acharnement qui tire son énergie du désespoir, la nécessité dans laquelle se trouve tout cinéaste qui pratique son art en Iran aujourd’hui : celle de se battre jusqu’à ce que même son absence laisse un vide lourd de sens. 

Festival des 3 Continents

Tourné clandestinement, le premier long-métrage de Mahmoud Ghaffari suit la descente aux enfers d’une jeune célibataire courageuse qui tente avec l’énergie du désespoir de se dépêtrer d’une lourde dette, n’hésitant pas pour cela à se frotter à des milieux peu recommandables. Filmée caméra à l’épaule à la façon d’un thriller, cette course folle s’inscrit dans la lignée du cinéma virtuose et percutant d’Asghar Farhadi (Une séparation) et parvient à tenir le spectateur en haleine, jusqu’à une conclusion aussi surprenante qu’ambiguë. A l’oppression sexuelle, si souvent décrite par les cinéastes iraniens, s’ajoute ici la peinture d’une société parallèle où l’argent circule à travers des montages pyramidaux qui laissent les plus faibles sur le carreau. Un film intense, dramatique et remarquablement maîtrisé !

Éric Steiner, La Liberté

Projeté dans le cadre de

29 Mai 2019
Ceci est un rêve
A chaque rendez-vous, les amoureux du cinéma persan nous permettent de découvrir des films inédits venus d’un pays dont la richesse cinématographique n’est plus à prouver. Cette fois, le Ciné-club persan nous convie à la projection du film Ceci est un rêve de