Transit

Christian Petzold - Allemagne - 2018 - vost - 101' - Couleurs - Numérique

A Marseille, des réfugiés de l'Europe entière rêvent d'embarquer pour l'Amérique, fuyant les forces d'occupation fascistes. Parmi eux, l'Allemand Georg prend l'identité d'un écrivain mort pour profiter de son visa. Il tombe amoureux de Marie, en quête désespérée de l'homme qu'elle aime et sans lequel elle ne partira pas...

Critique

C'est un mille-feuilles allégorique, une autre perspective sur le passé, une mise en scène du présent, une réflexion sur les populations migrantes... Fan de cinéma fantastique (et notamment de John Carpenter), Petzold sait se servir du surnaturel et de son hésitation fantastique pour ouvrir la porte aux métaphores, dont Transit est généreusement irrigué. Ces présences fantomatiques sont aussi méta-filmiques : l'apparition de Paula Beer, sa coupe et sa tenue rouge, rappelle indubitablement les apparitions de la muse du cinéaste, Nina Hoss, fantôme dans Yella et morte-vivante dans Phoenix.

Nicolas Bardot, Film De Culte

***

Comme dans un roman de Philip K. Dick (on pense notamment au «Maître du haut-château»), la frontière entre le réel et la fiction vacille. Ce «purgatoire» où les réfugiés errent en transit est-il déjà l’Enfer ? C’est ce que pense en tout cas le personnage principal, qui, en prenant l’identité d’un autre, semble condamné à vivre éternellement la même histoire. L’acteur Franz Rogowski («Happy End») est remarquable dans la peau de cet homme tiraillé entre son désir de fuir et l’amour. 

Yannick Vely, Paris Match

Projeté dans le cadre de

17 Avril 2018
Transit, de Christian Petzold
A Marseille, des réfugiés de l'Europe entière rêvent d'embarquer pour l'Amérique, fuyant les forces d'occupation fascistes. Parmi eux, l'Allemand Georg prend l'identité d'un écrivain mort pour profiter de son visa.