L’Amour de l’actrice Sumako

Kenji Mizoguchi - Japon - 1947 - vost - 96' - Noir et Blanc

Au début du XXe siècle, le professeur Shimamura plaide pour un dépassement de l’art théâtral traditionnel et pour une ouverture aux grands auteurs européens, Ibsen, les Russes, Mérimée. Il est autorisé par ses pairs à monter « Maison de poupée » mais doit trouver une Nora à la hauteur. Il rencontre l’actrice Matsuko Matsui, désespérée, car elle vient de quitter son deuxième mari. Cette rencontre est décisive, elle inspirera à Shimamura un grand amour, une volonté de rompre avec son milieu, sa famille, et jettera les deux amants sur les routes. Ils s’épuisent à défendre leur passion pour le théâtre, enregistrant des réussites et des échecs…

Critique

Basé sur la biographie d’une authentique pionnière du théâtre moderne japonais, ce film méconnu est pourtant très important dans la filmographie de Mizoguchi. C’est l’occasion pour le cinéaste de dépeindre une femme amoureuse, des artistes fous de leur art et de célébrer cette fois-ci un art collectif. Son intensité rend ce film admirable et en même temps très intime, tant on sent que pendant 96 minutes Mizoguchi nous parle aussi de lui…

Edouard Waintrop

Projeté dans le cadre de

Du 26 Octobre 2016 au 18 Novembre 2016
L'Empereur de la mise en scène
L'Occident a découvert Kenji Mizoguchi au festival de Venise en 1952 avec La Vie d'Oharu femme galante, un chef d'œuvre… L'année suivante, les critiques du monde entier accourus sur la lagune ont eu droit à un nouveau film du même, l'extraordinaire Contes de la