Innocence of memories. Orhan Pamuk, éloge de la mélancolie

Grant Gee - Royaume-Uni - 2015 - vost - 97' - Couleurs

Avec l'argent de son prix Nobel, l'écrivain turc Orhan Pamuk a ouvert un étonnant musée dans un vieux quartier populaire d'Istanbul - un musée-fiction, fascinante mise en abyme de son huitième roman, «Le musée de l'innocence» (Gallimard, 2011), histoire d'un amour impossible qui revit à travers une collection fétichiste d'objets. Dans la maison qu'aurait habitée dans les années 1970 la belle Fusun, héroïne du roman, et que Kemal, son amoureux, aurait achetée après sa mort, sont exposées 83 vitrines faisant écho aux 83 chapitres du livre.

> Article dans le Ciné-feuilles du 5 octobre 2016