Les Vikings

Richard Fleischer - Etats-Unis - 1958 - vost - 116' - Couleurs

Au Xème siècle, les Vikings sèment la terreur sur les côtes d'Angleterre. Ragnar, le chef viking, tue le roi et viole la reine. Cette dernière donne naissance à Eric qui sera capturé par les Vikings et élevé comme esclave. Devenu adulte, il affronte Einar, le fils de Ragnar, et le défigure en lançant contre lui son faucon. Quelques temps plus tard, Morgana, la future reine d'Angleterre, est enlevée par Einar qui cherche à la séduire, mais elle tombe amoureuse d'Eric.

Critique

C'est, dans le domaine du film d'aventures à grand spectacle, le chef-d'oeuvre de Fleischer, non surpassé depuis par lui ou par quiconque. Le film  fut réalisé dans des conditions difficiles (liées à son sujet) mais idéales. Fleischer eut tout le temps de se livrer à des recherches minutieuses sur l'époque traitée, qui lui permirent de donner au récit une authenticité historique et visuelle très poussée. (…) Fleischer bénéficia d'un budget quasi illimité. Quand celui qui avait été initialement prévu fut dépassé, son producteur, Kirk Douglas, qui croyait dur comme fer à l'aventure, n'hésita pas à s'endetter (fort heureusement pour lui, le film remporta un grand succès). (…) A la sortie du film, les amateurs découvrirent avec délices en Fleischer un cinéaste qui ait, certes, fait maintes fois ses preuves mais qui était aujourd'hui capable d'égaler par sa maîtrise les oeuvres d'un Walsh ou d'un Curtiz. Il leur ajoutait un lyrisme, une touche baroque, une sorte d'emphase picturale témoignant à la fois de sa personnalité propre et d'un renouvellement de la matière du film d'aventures.(…) Comme tous les éléments du film, la photo et la musique du film sont remarquables (…). Bel exemple de casting audacieux et réussi: Ernest Borgnine qui joue le père de Kirk Douglas est, dans la réalité, son cadet d'un mois!

Jacques Lourcelles, Dictionnaire du Cinéma

Projeté dans le cadre de

Du 20 Juillet 2016 au 23 Août 2016
Un géant d'Hollywood
Né le 9 décembre 1916, Issur Danielovitch Demsky, le fils du chiffonnier comme il se surnommait lui-même, devint Kirk Douglas, immense acteur de Hollywood, reconnaissable à sa fossette sur le menton, à son sourire mélancolique ou narquois… Il accumula les nominations pour l'oscar du meilleur acte