Au revoir les enfants

Louis Malle - France - 1987 - vofr - 103' - Couleurs - Numérique

Année scolaire 1943-1944. Un pensionnat religieux pour garçons, près de Paris. Apparemment, l'espiègle Julien et son frère aîné, François, vivent à l'abri des drames de l'époque. Un jour pourtant, le père supérieur amène trois nouveaux. Julien se lie d'amitié avec l'un d'eux et découvre qu'il est juif...

Critique

Cette chronique vivante, dure et sensible, est inspirée d'un souvenir d'enfance de Louis Malle. Quatorze ans après Lacombe Lucien, parcours d'un jeune milicien sans états d'âme, le cinéaste revisite l'Occupation sous un angle plus intime. Si l'on retrouve son regard sans illusions sur la grisaille morale ambiante, on ressent aussi, dans la délicatesse des portraits d'enfants, dans la douleur de la séquence finale, une émotion profonde et un hommage à tous ceux qui eurent le courage de risquer leur vie pour en sauver d'autres.

Cécile Mury, Télérama

Projeté dans le cadre de

Du 13 février 2019 au 7 Mars 2019
A 25 ans, Louis Malle, né en 1932, avait déjà presque tout connu du cinéma: une Palme d'or à Cannes pour Le monde du silence, documentaire réalisé avec Jacques-Yves Cousteau; l'expérience Robert Bresson, il fut son assistant; un beau succès critique et public ave