Pat Garrett et Billy le Kid

Sam Peckinpah - Etats-Unis - 1973 - vost - 115' - Couleurs - Numérique

En 1881, au Nouveau-Mexique, dans le repaire de Fort Sumner, Pat Garrett retrouve Billy, son ancien compagnon de route, et lui annonce qu'il est devenu shérif. Pat lui recommande alors de quitter les environs, sinon il sera dans l'obligation de l'éliminer. Billy ignore son conseil. Commence alors une poursuite impitoyable entre le policier et le jeune hors-la-loi.

Critique

Pat Garrett est un des chefs d’oeuvre de Sam Peckinpah, au même titre que La horde sauvage, Apportez moi la tête d’Alfredo Garcia, Croix de fer ou Guet-apens. Ce western raconte l’histoire du lien paradoxal qui se noue entre Pat Garrett et son ancien complice Billy the kid à partir du moment où le premier de bandit devient shérif. Il doit retrouver Billy pour le mettre sous les verrous. Au bout, c’est la corde qui attend le kid. Ce mythe américain a connu plusieurs déclinaisons. Certaines font de Billy the kid un bandit sans foi ni loi. D’autres en font une sorte de Robin des Bois. Peckinpah brouille les frontières. Ses personnages ne sont ni bons ni mauvais. Ils sont violents car c’est le monde dans lequel ils évoluent qui est violent. Ce sont les circonstances qui les mettent du bon ou du mauvais côté de la barrière. Et la loi n’est pas toujours au service du bien.

Adrien Lozachmeur, À voir à lire

Projeté dans le cadre de

Du 19 Août 2015 au 1 Septembre 2015
Promenant une réputation d’artiste maudit, mais aussi reconnu comme un maître du western crépusculaire et d’un cinéma violent et désenchanté, le réalisateur Sam Peckinpah est à l’honneur d’une rétrospective que les Cinémas du Grütli organisent avec le festival
Du 15 Décembre 2021 au 20 Janvier 2022
Du 15 décembre 2021 au 20 janvier 2022
Une «Histoire du Western» en un peu plus d’un mois et en 43 films ! Une proposition modeste et ambitieuse à la fois. Modeste, car on ne peut certes pas réduire l’histoire du western à 43 titres.