OSS 117: Rio ne répond plus

Michel Hazanavicius - France - 2009 - vofr - 108' - Couleurs - 35mm

Douze ans après Le Caire, OSS 117 est de retour pour une nouvelle mission à l'autre bout du monde. Lancé sur les traces d'un microfilm compromettant pour l'Etat français, le plus célèbre de nos agents va devoir faire équipe avec la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad pour capturer un nazi maître chanteur. Des plages ensoleillées de Rio aux luxuriantes forêts amazoniennes, des plus profondes grottes secrètes au sommet du Christ du Corcovado, c'est une nouvelle aventure qui commence. Quel que soit le danger, quel que soit l'enjeu, on peut toujours compter sur Hubert Bonisseur de la Bath pour s'en sortir...

Critique

Douze ans ont passé depuis qu'Hubert Bonisseur de La Bath a rétabli l'ordre au Caire sans le faire exprès. Nous sommes en 1967, le monde a changé. Pas lui : il est toujours aussi con. Envoyé à Rio pour traquer un ancien nazi, il doit faire équipe avec une colonelle du Mossad (« Le quoi ? »), qu'il prend d'abord pour une secrétaire. Ah, Hubert et le féminisme... Mais aussi Hubert et les Juifs avec, entre autres, un moment d'anthologie à l'ambassade d'Allemagne à Rio (« Il y a forcément une amicale des anciens nazis, non ? ») ! Sans parler de la dernière réplique, hallucinante, de notre espion ignare, qui clôt une heure et demie d'action hyper colorée : barbecue de crocodile dans la jungle, bal costumé SS et découverte de l'amour sans tabou sur la plage de Copacabana !

Une fois encore, Michel Hazanavicius télescope les références cinéphiles (L'Affaire Thomas Crown pour les split screens, la série des Matt Helm, les films de catch mexicains des années 1960) pour un collage visuellement très abouti, follement pop. Dans le premier OSS, Jean Dujardin faisait très bien le Sean Connery de bazar. Là, il est encore mieux en Steve McQueen au rabais, distillant avec un talent fou répliques choquantes et débiles. Impossible d'imaginer quelqu'un d'autre dans le slip de bain d'Hubert.

Guillemette Odicino, Télérama

Projeté dans le cadre de

Du 6 Avril 2018 au 18 Avril 2018
Le Redoutable
Michel Hazanavicius est l’un des très rares réalisateurs non américains à avoir gagné l’Oscar du meilleur film (le vrai et pas celui du meilleur film étranger). Il a reçu la petite statuette pour The Artist, film muet avec Jean Dujardin. Succès planétaire.