Mr Gaga

Tomer Heymann - Israël, Suède - 2015 - vost - 99' - Couleurs - Numérique

Mr Gaga retrace l’histoire fascinante d’Ohad Naharin, célèbre chorégraphe de la Batsheva Dance Company, dont les performances dégagent une puissance et une beauté inouïes. Le film nous dévoile le processus créatif d’un chef de file incontesté de la danse contemporaine, l’invention d’un langage chorégraphique unique et d’une technique de danse hors-norme appelée Gaga.

Le réalisateur Tomer Heymann, récompensé de nombreuses fois pour ses films (Paper DollsWho’s Gonna Love Me Now?), montre le travail acharné qui se cache derrière les représentations vertigineuses et puissantes de la Batsheva Dance Company ainsi que la naissance d’un artiste de renommée.

> Projection du film dans le cadre de l'atelier de danse Gaga People, organisé par le Théâtre Forum Meyrin. Les détails ici.

Critique

Il est talentueux, adulé, fascinant. Et aussi un peu glaçant, hautain, revêche. Le chorégraphe israélien Ohad Naharin est en somme un excellent sujet de documentaire. Quand il dirige ses danseurs comme lorsqu'il s'oppose à la politique de son pays, il n'est jamais l'homme des compromis, des facilités. Face au réalisateur, qui a obtenu — non sans mal — l'autorisation de le suivre, il se tient sur ses gardes. Ce portrait n'en est que plus précieux.

Retracé à travers des images d'archives et des films familiaux, le parcours du chorégraphe suit une logique passionnée et mystérieuse. La danse semble pour lui un langage à la fois très expressif et jamais explicite. Inventeur d'une sorte de gymnastique chorégraphiée, il l'a baptisée la gaga dance, en souvenir de ses tout premiers mots. Il faut laisser parler le corps avec la spontanéité des bébés ! L'important est de bouger ! Un message finalement simple et généreux, qui se déploie à travers des scènes de répétitions et de spectacles pleines d'énergie vitale. Magnifique. 

Frédéric Strauss, Télérama