Au revoir là-haut

Albert Dupontel - France - 2017 - vofr - 117' - Couleurs - Numérique

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire..

Critique

Les premières images du film font s'opposer la violence du front et des tranchées avec les salons parisiens aristocratiques qui annoncent le début des années folles. Coincés entre ces deux extrêmes, Albert (Albert Dupontel) et Édouard (Nahuel Perez Biscayart) font face au malveillant Pradelle (Laurent Lafitte).  (…) Avec une reconstitution historique soignée, et en prenant comme leitmotiv le symbole du masque et de la marionnette, Albert Dupontel propose un parti pris esthétique alléchant, qui en appelle aux thèmes des faux-semblants, de l'escroquerie et de la trahison. Pour cette ambitieuse adaptation, dont le scénario est co-écrit avec Pierre Lemaitre, Albert Dupontel s'est également entouré de Niels Arestrup, Émilie Dequenne, et de Mélanie Thierry. L'acteur et réalisateur de 53 ans avait glané deux César en 2014 pour son dernier film: 9 mois ferme. On lui souhaite le même succès critique et commercial que celui que connut le roman de Pierre Lemaitre en 2013.

Jean Talabot

Projeté dans le cadre de

Du 30 Octobre 2017 au 8 Janvier 2018
4ème cycle 2017
Désormais bien installé à la Maison des Arts du Grütli, le Cinéma des Aînés s’apprête à passer l’hiver au chaud. Les salles des Cinémas du Grütli, en effet, sont un lieu accueillant qui ne vit que pour et par le cinéma.