La Vieille qui marchait dans la mer

Laurent Heynemann - France - 1991 - vofr - 97' - Couleurs - 35mm
Lady M., infidèle compagne d'un diplomate fané, Pompilius, passe ses journées au bras d'un jeune plagiste, Lambert. Attirée par sa jeunesse, elle rejette son compagnon de toujours et s'emploie à inculquer au jeune homme son art de l'escroquerie de haut-vol, art qu'elle exerce a la perfection...

 

Critique

Auteur du magnifique roman qui donne son titre au film, Frédéric Dard s'est déclaré comblé. Il est vrai qu'il fut auparavant fort trahi par le cinématographe, que Jeanne Moreau est absolument parfaite dans cet emploi de vieille dame indigne et que Laurent Heynemann s'est montré respectueux de l'intrigue et des personnages. (...). Un portrait haut en couleurs d'une extravangante vierge folle à qui Jeanne Moreau prête les accents d'une ébouriffante technique.

La Revue du Cinéma, 1991

Projeté dans le cadre de

Du 13 Septembre 2017 au 3 Octobre 2017
Le Tourbillon
Un demi siècle de cinéma français (et mondial d'ailleurs) parcouru par un tourbillon...  Voilà ce que nous fera ressentir cet hommage à Jeanne Moreau.