Le Syndrome chinois

James Bridges - Etats-Unis - 1979 - vost - 122' - Couleurs - Numérique

Kimberly Wells, une journaliste, et Richard Adams, un cameraman, tournent un reportage sur une centrale nucléaire en périphérie de Los Angeles. Le hasard leur permet de devenir les témoins d'un incident qui sème aussitôt la panique parmi les techniciens. Jack Godell, l'un des responsables de la centrale, semble très inquiet. Kimberly et Richard comprennent rapidement que l'«incident» auquel ils ont assisté est bien plus grave qu'on ne leur laisse entendre. A la vue de leur film, un spécialiste affirme que la centrale n'est pas fiable et qu'elle a frôlé le «syndrome chinois». De son côté, Jack Godell possède les preuves que de graves négligences ont été commises lors de la construction de l'édifice...

Critique

Le Syndrome Chinois aura eu une trajectoire et une résonance étonnante extra-cinématographique par un hasard malheureux. Sorti seulement quelques jours avant l’accident de la centrale de Three Mile Island (le cœur d’un réacteur avait partiellement fondu) le film de James Bridges aura du coup obtenu une notoriété incroyable car il aura accentué le pointage du doigt de la potentielle dangerosité des réacteurs nucléaires. Etonnant aussi de voir comment, bien des années plus tard avec la centrale japonaise de Fukushima, le film reste terriblement et tragiquement d’actualité.
Solidement troussé, parfaitement interprété par un formidable casting emmené par la jolie Jane Fonda, un Michael Douglas jeunot et un Jack Lemmon qui sera récompensé de sa prestation pour un prix d’interprétation à Cannes, Le Syndrome Chinois est un film à voir et à revoir tant son brûlant sujet est et restera certainement encore longtemps d’actualité.

Mondociné

Projeté dans le cadre de

Du 26 Juillet 2017 au 15 Août 2017
Au delà des apparences
Fille de Henry Fonda… certes mais très vite Jane Fonda avant tout...