Autour de minuit

Bertrand Tavernier - France - 1986 - vost - 133' - Couleurs - 35mm

Dans les années 50, le saxo ténor Dale Turner, un musicien célèbre qui sombre dans l’alcoolisme, fuit New York après avoir signé un engagement dans une boite de jazz à Paris. Comme d’autres musiciens noirs américains il y trouve plus d’humanité et de respect pour sa musique. Un jeune fan parisien devient son ami et va essayer de le sauver de ses démons.

Critique

C’est le grand sax ténor Dexter Gordon qui incarne Dale Turner, mélange de Lester Young et de Bud Powell, avec évidemment un grand réalisme… Autour de lui Tavernier a convoqué une bande de grands musiciens de jazz, américains et français des années 60, 70 et 80. Ils jouent à leur meilleur et donnent ainsi à ce film son cachet.

Edouard Waintrop

Le film s'inspire de la vie de Lester Young, grand musicien de jazz, mais aussi de la véritable histoire d'une amitié qui a rapproché deux hommes, le jeune dessinateur français Francis Paudras et le pianiste Bud Powell, alors en pleine déchéance. "Pour faire ce film, précise Dexter Gordon, acteur principal mais aussi et surtout très grand jazzman, j'ai été un peu une sorte de délégué. (...) C'était très dur parce que j'avais mon peuple sur les épaules et j'avais l'impression d'être le porte-parole de Charlie Parker, de Lester Young, de Bud Powell et de tous les musiciens qui ont fait notre musique. J'ai raconté une tragédie et elle a le mérite d'être vraie." Le titre du film, "Round midnight", est celui d'un morceau composé par l'un des maîtres du be-bop, Thelonious Monk.

Ciné-club de Caen

Projeté dans le cadre de

Du 16 Août 2017 au 22 Août 2017
Le jazz et le cinéma sont deux arts cousins qui ont fréquenté à leurs débuts les mêmes lieux de perdition ou presque… Evidemment tout a changé depuis : le cinéma et le jazz se sont civilisés, sophistiqués (voir Whiplash, le jazz dans une haute école).