Amnesia

Barbet Schroeder - Suisse, France - 2015 - vost - 96 min.

Ibiza, début des années 1990. Jo a vingt ans et vient de Berlin. Musicien, il veut faire partie de la révolution électronique qui s’annonce, dont l’île est à l’avant-garde. Martha vit seule, face à la mer, depuis quarante ans. Une nuit, Jo, blessé, frappe à sa porte. Une relation forte se noue entre eux malgré les mystères qui entourent Martha : ce violoncelle dont elle ne joue plus, cette langue allemande qu’elle refuse de parler…

Sélectionné dans les séances spéciales au Festival de Cannes en 2015.

Critique

J’avais trois ambitions dès le départ, toutes à la limite de l’impossible ou en tout cas de ce qui est habituellement accepté ou montré au cinéma : tenter de faire d’un refus d’une langue le principal ressort dramatique d’un film ; tenter de faire le récit d’une histoire d’amour se développant hors sexualité mais grâce à une succession de non-dits, entre deux personnages dont le lien est purement spirituel et platonique ; tenter de donner le sentiment que c’est la vie elle-même qui coule jusqu’à ce que l’on découvre que c’est en fait un drame (le drame d’un pays) qui est en train de remonter à la surface.

Barbet Schroeder, dossier de presse du film

Projeté dans le cadre de

Du 14 Juin 2017 au 4 Juillet 2017
L'explorateur
Né à Téhéran d’un père suisse et d’une mère allemande, Barbet Schroeder grandit en Colombie et découvre le cinéma à Paris, à la Cinémathèque de Henri Langlois.