Occupe-toi d'Amélie!

Claude Autant-Lara - France, Italie - 1949 - vf - 92' - Noir et Blanc

Etienne entretient la ravissante Amélie d'Avranche, une demi-mondaine. Lorsqu'il apprend que son ami Marcel Courbois ne pourra toucher son héritage que lorsqu'il sera marié, Etienne propose de lui organiser un faux mariage avec Amélie. C'est alors qu'une idylle naît entre les jeunes mariés...

Critique

Occupe-toi d'Amélie (...) est un enchantement. Une merveille. Claude Autant-Lara est mort en vieux réactionnaire, on le sait, mais quel talent il avait quand il alignait, coup sur coup, Douce (1943), Le Diable au corps (1947) et, en 1948, ce vaudeville écrit par Feydeau (...), dont il fait, avec l'aide de ses complices habituels - les scénaristes Aurenche et Bost - un héraut anar. Le trio infernal fait tout pour exaspérer les bourgeois, qu'ils imaginent d'ailleurs se révolter : trente ans avant La Rose pourpre du Caire, de Woody Allen, Autant-Lara filme avec jubilation des spectateurs qui montent sur scène et se fondent dans le spectacle, en quelque sorte, afin que ne soit pas profanée l'institution sacrée du mariage...
Dans ce film cinglé, quasi surréaliste, tout se mêle et s'emmêle : les coulisses et le plateau, le théâtre et le cinéma, les acteurs et les personnages. Entre deux répliques, Danielle Darrieux, gouailleuse et tendre, conduit les visiteurs de sa loge à la leur. Et tandis que les techniciens s'affairent à installer le décor, Jean Desailly (...) prend le temps de s'ébouriffer les cheveux, avant de se glisser dans l'hystérie exigée par le rôle. De la distanciation, oui, déjà, mais sans le sérieux qui va généralement avec... 

Pierre Murat, Télérama

Projeté dans le cadre de

Du 10 Avril 2017 au 2 Mai 2017
Flamboyante et mutine
L'immense talent de Danielle Darrieux n'a cessé d'illuminer le cinéma français, et ce pendant plus de 70 ans. C'est en 1931, à l'âge de 14 ans, que l'actrice débute sa carrière dans Le Bal, un film de Wilhelm Thiele.