Landru

Claude Chabrol - France - 1963 - vf - 115' - Couleurs

Pour être un escroc, Landru n'en a pas moins le sens de la famille. S'il disparaît de temps à autre pour vaquer à sa besogne, c'est pour mieux revenir, lesté d'une petite fortune qu'il remet à sa femme et à ses quatre enfants. En ces années de guerre, les hommes se font rares et Landru n'a guère de mal à tourner la tête de femmes riches et solitaires, rencontrées par l'intermédiaire d'annonces matrimoniales. Il les invite dans sa maison de campagne, à Gambais. Dès que les belles, confiantes, lui ont signé une procuration, il les tue et les débite en morceaux qu'il brûle dans sa cuisinière...

Critique

Portrait ambigu et non dénué d’humour du sinistre Landru qui brûla en 1917 onze femmes après les avoir dépouillées de leurs biens. Chabrol ne prend pas vraiment position et s’interroge sur la réelle responsabilité de l’assassin et les atrocités de la guerre 14-18 générées par la société bien pensante de l’époque.

L'Oeil sur l'écran

Projeté dans le cadre de

Du 10 Avril 2017 au 2 Mai 2017
Flamboyante et mutine
L'immense talent de Danielle Darrieux n'a cessé d'illuminer le cinéma français, et ce pendant plus de 70 ans. C'est en 1931, à l'âge de 14 ans, que l'actrice débute sa carrière dans Le Bal, un film de Wilhelm Thiele.