A Dangerous Method

David Cronenberg - Royaume-Uni, Allemagne, Canada, Suisse - 2011 - vost - 93' - Couleurs

Sabina Spielrein, une jeune femme souffrant d'hystérie, est soignée par le psychanalyste Carl Jung. Elle devient bientôt sa maîtresse en même temps que sa patiente. Leur relation est révélée lorsque Sabina rentre en contact avec Sigmund Freud...

Critique

A Dangerous Method ne ressemble en rien au reste de l'oeuvre de David Cronenberg : c'est un film en costumes, la violence physique en est presque absente, et presque toutes les images baignent dans une lumière exquise, estivale et helvétique. Cette élégance formelle, qui pourrait presque passer pour du conservatisme, est l'écrin tout neuf des éternelles obsessions du cinéaste : la lutte entre le désir et la raison, les pulsions et la loi, le monde réel et le monde rêvé.

Cronenberg met en scène avec sûreté et précision ce grand spectacle intellectuel qui se déploie dans l'intérieur surchargé du bureau de Freud, dans les restaurants viennois ou sur le joli voilier que la femme de Jung lui a offert pour naviguer sur le Zurichsee. La lumière éblouissante, la beauté lointaine des architectures, les cadres inattendus font passer certaines séquences du côté du rêve ou des souvenirs enfouis, établissant un passage entre la rigueur intellectuelle des débats et les désirs obscurs qui sont leur objet.

Thomas Sotinel, Le Monde

Projeté dans le cadre de

Du 1 février 2016 au 23 février 2016
Le cinéaste du paranormal
Ce Canadien né en mars 1943, est entré dans le cinéma à la fin des années 60 par le biais de l’avant garde. En 1975, il change de style, réalise Shivers (Frissons) et devient immédiatement un cinéaste culte pour les amateurs du cinéma fantastique et d’horreur.